Congrégation NOTRE-DAME - Chanoinesses de Saint Augustin

Add this
« Que Dieu soit votre Amour entier » Bienheureuse Alix Le Clerc
« Ne nuire à personne être utile à tous » Saint Pierre Fournier
HISTOIRE :

Au 16ème siècle, le Duché de Lorraine, alors indépendant de la France, vit une époque troublée : corruption, injustices sociales, ignorance, pauvreté, guerres…L’Eglise est traversée par l’important mouvement de renaissance qui suit le Concile de Trente.
 

C’est dans ce contexte que nait la Congrégation NOTRE-DAME, à l’initiative de deux saints : Pierre Fourier et Alix Le Clerc.

Saint Pierre Fourier né à Mirecourt dans les Vosges en 1565, suit des études à l’université des Jésuites de Pont-à-Mousson. Là, il respire avec enthousiasme cette atmosphère de vie apostolique intense et de grande ouverture. Il entre chez les Chanoines de Saint Augustin. Ordonné prêtre à Trèves, il choisira Mattaincourt, une paroisse difficile que ce petit village des Vosges.

Avec saint Pierre Fourier, Alix Le Clerc est la fondatrice de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame. Elle naît en 1576 à Remiremont en Lorraine. Après une vie mondaine, Alix entend l’appel de « Faire une maison nouvelle de filles pour y pratiquer tout le bien possible ».

A Noël 1597 avec quatre compagnes, Alix se consacre à Dieu dans l’église de Mattaincourt . La Congrégation Notre-Dame reçoit sa première reconnaissance publique devant le curé Pierre Fourier et les paroissiens.

L’instruction des filles, alors très négligée va être le sujet de leur vocation.

Dès 1598 s’ouvre la 1ère école à Poussay pour « les filles tant pauvres que riches ». Par l’instruction, les sœurs veulent les rendre plus aptes à agir dans leur famille et dans la société. Moins d’un siècle plus tard, il y aura plus de 80 maisons, en Lorraine, en France et dans quelques pays voisins.

Aujourd’hui, la Congrégation accompagne 17 établissements scolaires dont elle a la tutelle :
2 500 éducateurs et plus de 25 400 élèves.

LA SPIRITUALITE

qui nous anime trouve sa force dans ce que nous ont transmise nos fondateurs :

« Notre Prière est enracinée dans la Parole de Dieu et orientée d’un même élan vers la Gloire de Dieu et le salut du prochain ». Aujourd’hui, Congrégation Internationale, le monde entier est devenu effectivement notre prochain.
« De cette prière jaillit l’élan nécessaire à la vie Apostolique ». - (Constitutions n°16)

Notre vie Fraternelle et notre Mission procèdent du même mouvement.« Quelle que soit la forme concrète de notre vie fraternelle, l’essentiel sera toujours pour nous la qualité des liens qui nous unissent ». - (Constitutions n°13)

« Marquées par l’esprit de St Augustin, nous nous efforçons de vivre dans la liberté, la vérité, la confiance, le partage des biens et la joie ». Ainsi nous participons, à notre manière, à la mission de l’Église : « faire grandir la fraternité universelle dans l’unité, la justice et la charité ». - (Constitutions n°8)

Sur notre chemin, Marie, la mère de Jésus nous est toujours présente. Marie s’est adressée à Alix en lui présentant son Fils et en lui disant : « Fais-Le grandir ».

Marie est la Mère, celle qui permet à Dieu de faire corps avec l’humanité. Elle renvoie toujours à son Fils ; « Tout ce qu’Il vous dira, faites-le ». Cette parole de Marie à Cana éclaire toute la spiritualité de la Congrégation.

UNE CONGREGATION INTERNATIONALE


Dès 1626, Pierre Fourier encourageait les sœurs à élargir leur horizon. « Courez… jusqu’à la grande mer Océane ».

Ainsi en 1635 des sœurs arrivent dans le diocèse de Coutances, à Carentan. Ce monastère subsistera jusqu’en 1933 malgré la dispersion provoquée par la Révolution de 1792.

Des sœurs s’établiront à Valognes et, en 1826, un 3ème monastère va sortir indirectement de Valognes, celui de Vindefontaine qui se transférera à Saint Pierre Eglise en 1843. Une fraternité s’ouvrira en 1992 à Tourlaville.

Cette longue histoire permettra à Mgr Fihey de dire que « la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame est sans discontinuité la plus ancienne du diocèse de Coutances- Avranches ».

Aujourd’hui, nous sommes présentes dans 12 pays répartis sur 4 continents.

En France : une 30ène de communautés et fraternités.

Dans la Manche : 1 communauté à St Pierre Eglise.

Partout où nous sommes, nous les sœurs, en partenariat avec d’autres, nous essayons de vivre le charisme éducatif de nos fondateurs « Fais le grandir ».

Laïcs et sœurs nous faisons route ensemble.

Ensemble aujourd’hui, cela représente les Sœurs, les Associés et tous les Partenaires qui participent à la mission de la Congrégation : établissements scolaires, paroisses, familles, amis…

Ensemble, nous avons soif de boire à la même source (spiritualité et mission) ce qui nous revitalise et nous dynamise tous.