Communauté Notre Dame de la Paix - Sainte Mère Eglise

Add this
En ce lieu où tant d’hommes ont payé de leur vie pour la liberté et la dignité humaine, lors de la libération de la Normandie et de l’Europe en 1944.
POURQUOI  ICI ?
A Sainte-Mère-Eglise ?
  • Sainte Mère Eglise et Sainte Marie du Mont en Normandie, près de Utah Beach sont les deux premières villes libérées par les Alliés le D-Day, le 6 Juin 1944: Sainte-Mère-Eglise par les parachutistes américains, Sainte Marie du Mont par le débarquement maritime.
     
  • Sainte-Mère-Eglise est célèbre par le parachutiste américain John Steele resté accroché au clocher de l'église et détaché après deux heures par le soldat allemand Robert May. Une figure de ce parachutiste accroché au clocher rappelle le D-Day.

                                        EN CE LIEU où  tant d’hommes viennent marcher sur les traces de l’histoire.

  •  Plus de cinq cent mille touristes, visiteurs, pèlerins de différentes régions  de France, d’Europe et d’Amérique y affluent en toutes saisons et particulièrement de mars-avril à octobre-novembre de chaque année.

UNE COMMUNAUTE INTERNATIONALE, POUR Y VIVRE QUOI ?
 UN PROJET MISSIONNAIRE :

Faire de ce lieu historique un lieu d’accueil et de propositions, un espace spirituel  et missionnaire au service de l’éducation à  la Paix et à la Réconciliation.

CE PROJET, initié par l’Evêque du Diocèse en 2012 en lien avec la Paroisse Notre Dame de la Paix et la CORREF (Conférence des Religieux et Religieuses de France)  a été inscrit  par Mgr LE BOULC’H  en mars 2015 dans la feuille de route pour le diocèse : « L’élan d’une Eglise communion  missionnaire ». Il  fait partie des nouvelles initiatives territoriales  comme  projet nouveau au service de l’annonce de l’Evangile.

QUI SOMMES - NOUS ?

Notre COMMUNAUTE « NOTRE DAME DE LA PAIX » est là depuis mars 2012, dans une maison proche de l’église, au 25 rue Général Koenig, appelée communément MAISON DE LA PAIX. Nous sommes là présentes par la Prière, l’Accueil, les Initiatives diverses, en partenariat « X » avec la Paroisse et son curé, l’Association des Amis de la Maison de la Paix et son Equipe de pilotage, divers organismes et réseaux désireux de contribuer activement à bâtir la PAIX dans notre monde.

VISAGE ACTUEL DE LA COMMUNAUTE

Au cours de l’été 2016, notre Communauté a pris  un nouveau visage pour une vie fraternelle et une présence plus visibles de proximité et d’engagement dans la mission confiée : l’éducation à la paix et à la réconciliation.

 

Nous voici quatre sœurs de quatre Congrégations différentes : Sœur Anne-Françoise Angomard de la Communauté des Sœurs de Notre Dame du Mont Carmel à Avranches, Sr. Simone Delaunay, Sœurs de Sainte-Marie, àTorfou, Sr  Marie Paul Cromer de  la Divine Providence de St Jean de Bassel  en Lorraine, Sr Marijo Valenton  des Sœurs de Notre Dame de la Salette, près de Grenoble… Soeur Marijo est à la fois philippine et américaine.

 

Nous bénéficions aussi de la venue, pour certains temps forts, des « intermittents » Cédric, Monique, Marithres…Et pendant deux mois, une Canadienne, Sr Jacqueline St Yves des Sœurs grises de Montréal a rejoint notre communauté. Autant d’expériences appelées à se renouveler…

 DES AVANCEES DANS LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET 

Parmi d’autres…

  • La réalisation dans l’église d’un itinéraire de paix et réconciliation actuellement en cours pour aider touristes et visiteurs à devenir « pèlerins » ;
  • L’étude commencée de la réhabilitation de la grange en vue de faciliter l’accueil des personnes et des groupes. Un Coordinateur de projet et  une Architecte sont à l’œuvre. Le financement reste à trouver !
  • Le site internet de la Maison de la paix actuellement en  « refonte » donnera visages aux projets  2017.

Lire les Newsletter de la Maison de la Paix :

Site internet de la communauté Notre Dame de la Paix (en cours d’actualisation)