Michel RIOU, Diacre accompagne les Personnes en fin de vie.

Add this
"J'étais malade et vous m'avez visité" (Mtt 25)
Michel a rejoint l’Association, non confessionnelle, pour le développement des soins palliatifs, ASPNC.

L’objectif de cette Association, est de :

-          Faire connaitre les soins palliatifs par des réunions, des articles, des conférences (particulièrement la loi 2016 sur la fin de vie, dite loi Claeys-Léonetti). D’informer sur les risques que sont l’euthanasie ou le suicide assisté. Particulièrement sur ce que cela représente de responsabilités pour les soignants ; ainsi que les conséquences sur une possible dérive non respectueuse de la dignité humaine.

-          Former des accompagnants bénévoles en soins palliatifs. D’organiser les formations annuelles obligatoires et les rencontres mensuelles en équipe avec une psychologue.

-          Assurer les missions d’accompagnement qui nous sont demandées sur le Centre Hospitalier Public du Cotentin  (sites de Cherbourg et Valognes) et auprès de personnes en hospitalisation à domicile (HAD).

Pour assurer ma mission dit Michel : « J’ai été formé à l’accompagnement. Comme mes collègues, j’accompagne des femmes et des hommes quelle que soit leur spiritualité. Cela consiste à faire un bout de chemin avec la personne accompagnée, là où elle en est, à son rythme, sur son chemin ; à l’écouter (dont l’écoute non verbale pour celles et ceux qui ne peuvent plus s’exprimer). J’ai la conviction qu’il y a derrière moi quelqu’un de plus grand que moi attentif aux souffrances, aux questions que l’humain se pose (A quoi a servi ce que j’ai réalisé, quelle est ma place dans cette vie ?...), les confidences, les regrets…. Pour toute demande religieuse, j’informe l’aumônerie. »

Réunion de formation pour les étudiants, soignants et bénévoles

Le 1er février, en partenariat avec l’Institut de formation des infirmières, nous avons organisé, continue Michel,  une journée à Cherbourg sur le thème : « Soins palliatifs : étudiants en soins infirmiers, soignants, bénévoles, experts : apprendre les uns des autres ». Le psychanalyste Bernard de Maisonneuve est intervenu sur « Le délire des personnes en fin de vie. » Qu’est-ce que l’imaginaire ». 200 personnes y ont participé.

Propos de Michel RIOU, Diacre permanent