Bénédictines de Valognes - Abbaye Notre Dame de Protection

Add this
Amour et Charité, tout le chemin de l'art spirituel n'est qu'un apprentissage de l'Amour de Dieu et du prochain
Hier, l'histoire...

L’Abbaye bénédictine NOTRE DAME DE PROTECTION est bientôt quatre fois centenaire, puisqu'elle a été fondée à Cherbourg en 1623. Chassée de cette ville par une épidémie de peste dès 1626, la Communauté s'établit alors à Valognes, où sans tarder, s'élevèrent les bâtiments de la nouvelle abbaye.

Plus tard, la Révolution de 1789 obligea les sœurs à fuir leur monastère et à vivre clandestinement dans les environs. Cependant, elles réussirent toujours à se retrouver pour prier ensemble et célébrer l'Office divin.

Après la Révolution et la réinstallation rue des Capucins, deux autres tourmentes éprouvèrent la Communauté. Ce fut d'abord, en 1904, avec la Loi contre les Congrégations religieuses, la menace très grave de fermeture et d'expulsion à laquelle les sœurs échappèrent de justesse. Ce fut ensuite, bien sûr, la seconde Guerre mondiale. Valognes se trouva au cœur du Débarquement de 1944 et de son cortège douloureux de bombardements intenses. Le monastère lui-même se trouva gravement endommagé. Il fallut restaurer des bâtiments et l'église.

Le monastère retrouva son titre d'Abbaye en 1953. Et la première Abbesse depuis la Révolution, Mère Hildegarde Trabarel, 13ème dans l'histoire de la Communauté, put recevoir la Bénédiction abbatiale des mains de Mgr Guyot, Evêque de Coutances.

Peu après, en 1963, ce fut l'envoi en mission, pour fonder un monastère en Haute-Volta (aujourd'hui Burkina-Faso), à Koubri. Ce monastère est maintenant indépendant et dirigé par une Prieure africaine. Les liens restent étroits et forts entre les deux communautés, de France et d'Afrique.

La vie aujourd'hui

Une communauté d'une vingtaine de moniales vit aujourd'hui dans les bâtiments de la rue des Capucins. Rattachées, depuis 1956, à la Congrégation Bénédictine de Subiaco, les sœurs mènent une vie fraternelle, de prière et de travail. Elles gagnent leur vie par des activités diverses toutes exercées à l'intérieur du monastère : préparation de pain d'autel, de pâtes de fruit, magasin,... 


Elles ont aussi une mission d'écoute et d'accueil pour les personnes ou les groupes qui désirent un lieu et un temps de silence, de prière, d'entrée plus profonde dans la Parole de Dieu. L'église est ouverte à tous ceux qui le désirent, pour se recueillir, participer aux Offices ou à l'Eucharistie.

Le monastère de Koubri

La Communauté de Valognes répond à l’appel de Mgr Zoungrana, archevêque de Ouagadougou, pour fonder un monastère en Haute-Volta (Burkina-Faso). L’installation à Koubri eut lieu le 20 Août 1963.
Aujourd’hui ce monastère compte une trentaine de sœurs.
Pour gagner leur vie, elles fabriquent des yaourts et de la spiruline (complément alimentaire)

 

Horaires des offices
Semaine Dimanche
  • Matines 5h40
  • Laudes 7h
  • Eucharistie 9h 15
  • Sexte 12h45
  • None 15h
  • Vêpres 18h15
  • Complies 20h30
  • Matines 5h40
  • Laudes 7h15
  • Eucharistie 10h15
  • Heure-Médiane 15h
  • Vêpres 17h45
  • Complies 20h30

Site internet des Bénédictines de Valognes

Archives