Mission d'un diacre permanent

Add this

Le spectacle au caté !

Claude Letort : Diacre envoyé auprès des gens du voyage.
Claude raconte :

En septembre, lors d’une rencontre avec les Gens du voyage, des enfants m'entourent : « dit ! Rachaïl,* tu nous racontes l'histoire de Jésus » Les enfants du voyage sont très friands de l'Evangile et surtout de l'histoire des Saintes Maries de la Mer et de Sarah. L'idée germe, je vais faire un théâtre de marionnettes ! Gérard un ami, Myriam mon épouse, une mamie, aux doigts de fées de la paroisse, participent également. J'écris les textes et ma fille Sandrine se propose de faire le montage audio : grâce au net les prises de son circulent entre Granville, Caen et Fécamp ! Le titre de ce spectacle : La naissance merveilleuse d'un enfant nommé Jésus. Ce castelet nous invitera avec les marionnettes, un conteur, des voix off, des bruitages et des chants traditionnels, à découvrir et préparer Noël.

Il continue :

Le 8 décembre 2016 à Carentan fête de l'Immaculée Conception, particulièrement prisée par tous les gitans. Après la célébration, nous partageons le repas convivial. Puis, c'est le moment de la première représentation du spectacle. Je suis tendu mais mon partenaire Jean-Pascal, me rassure, tout va bien. Le présentateur lance le chant : « Que la fête commence » écrit par Patrick Richard pour les forains. Le spectacle se déroule devant des enfants et des adultes enthousiastes, des lumières de joie brillent dans leurs yeux, tous, nous sommes heureux. Un message de paix et d'amour est passé.

Le spectacle commence à être connu, et nous sommes sollicités pour quelques représentations. D'abord nous réalisons le spectacle pour les enfants du catéchisme de St Pair et Granville, puis devant des enfants du CP et CE1 de Sévigné. C'est plus de cent enfants qui ont participé à ce spectacle.

Un nouveau concept apparaît : Le Noël des voisins. En bon grand-père je pense à mes petits-enfants, et j'installe mon castelet sous mon chapiteau, le cirque du Rachail au milieu de ma cour. J'en profite pour inviter les enfants du quartier. Les voisins intrigués :« Que fais-tu Claude ? » J’explique, j'invite … Trois jours avant Noël, une quinzaine d'enfants et une quarantaine de parents et grands-parents sont réunis pour fêter et chanter Noël avec les marionnettes sous un soleil d'hiver ! Ensuite, nous nous retrouvons autour d'un verre de vin chaud ou d'un jus de fruit, chacun fait connaissance, on partage. Le bonheur brille encore dans les yeux des petits et des grands.

" La paix ! le bonheur, c'est Jésus qui a pris naissance au cœur de notre quartier !"

Claude Letort

*Rachaïl : c'est le titre que donne les gens du voyage à leurs aumôniers. En tzigane cela signifie « envoyé de Dieu »