ACTION CATHOLIQUE OUVRIERE

Add this
L'Action Catholique Ouvrière depuis plus de cinquante ans, permet à des hommes et des femmes croyants en Jésus-Christ, de donner du sens, de l'épaisseur à leur vie, de confronter leurs joies, leurs doutes à la Parole de Dieu.

 

HOMME, FEMME, CITOYEN, MILITANT ET CROYANT

En ACO, hommes, femmes de tous âges, ouvriers, employés, techniciens, cadres, chômeurs ou retraités (engagés dans différents syndicats, associations ou partis politiques) nous nous réunissons régulièrement en équipe pour exprimer notre vie de tous les jours avec ses ombres et ses lumières : familles, quartier, travail, engagement. Au travers de l'écoute de la Parole de Dieu, nous mettons cette vie en rapport avec notre foi au Christ ressuscité.

Cette Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, nous ne voulons pas la garder pour nous. Nous avons envie de l'annoncer et de la partager avec tous les hommes et les femmes du Monde Ouvrier.

 
PARTAGEONS ENSEMBLE NOS ACTIONS NOTRE FOI


En ACO, nous croyons que chaque homme, chaque femme peut devenir acteur de sa propre vie et agir avec d'autres pour la justice, la paix, la dignité.
En ACO, tous les membres ne font pas la même analyse de la société. Les diversités deviennent des chances pour que d'autres copains, copines tissent des solidarités et prennent leur place.


EN PASSIONNES D'HUMANITE

En ACO, tous les membres n'ont pas le même chemin de foi. On se respecte... Les chemins différents font progresser les copains dans leurs recherches de Dieu et dans l'Expression de la foi en Jésus.

 
CONSTRUISONS L'AVENIR

Si tu le souhaites, tu peux, toi aussi, prendre ta place dans ce mouvement. Toute ta place et y chercher un chemin pour croire et rencontrer Jésus-Christ avec d'autres travailleurs, retraités ou hommes et femmes en recherche d'emploi.

DANS L'ACTUALITE

"Remue-méninges citoyen en ACO" - 

Révisions de vie, rencontres élargies, forums et initiatives se multilient, à l'initiative du mouvement, en vue des élections.
Bref tour d'horizon.
Extrait de la revue mars-avril 2017, avec un témoignage des équipes du nord-Cotentin.