FUNERAILLES

Add this
Les chrétiens veulent accueillir la mort dans la foi et l'espérance.

LA CELEBRATION

La célébration a pour but de prier pour le défunt et de manifester l'amour du Christ présent même dans les moments les plus difficiles de notre vie.

Elle aide les uns et les autres à commencer le deuil avec un regard d'espérance.

L'ORGANISATION

Au moment du décès, la famille endeuillée contacte une Société de Pompes Funèbres, qui appellera la Paroisse pour fixer le jour et l'heure de la célébration.

Contact : Presbytère de Saint Clair sur Elle : 02.33.05.85.08  ou à défaut  Presbytère de Pont Hébert : 02.33.56.59.26

Une équipe de chrétiens, bénévoles et formés, vous accueillera au presbytère. Elle prendra le temps de vous écouter. Ensemble, avec votre engagement, vous préparerez la célébration.

Puis, le prêtre ou le diacre célèbrera. (En cas d'indisponibilité ou d'absence, un officiant formé et envoyé en mission par l'Evêque conduira la prière.)

Point d'attention :

Les funérailles chrétiennes ne sont pas un "sacrement". On n'est donc pas forcément obligé d'y associer l'Eucharistie pour que cela soit "valide".

Cependant, l'Eucharistie peut toujours être célébrée lors de funérailles, à condition que la famille en perçoive le besoin pour elle-même et effectue la démarche d'aller communier, c'est à dire de recevoir en âme et conscience le Seigneur présent dans le pain consacré.

Le dimanche suivant, la communauté chrétienne se rassemble à l'invitation de Jésus pour rendre grâce et célèbrer sa mort et sa Résurrection. Elle prie pour les vivants et les morts dont les défunts inhumés au cours de la semaine. Les familles sont invitées à s'associer par leur présence ou leur prière à cette messe.

APRES L'INHUMATION

Plus tard, si le besoin s'en fait sentir, les personnes qui le souhaitent ont à leur disposition des associations pour les accueillir en vue d'un temps d'écoute et d'échange en petite équipe de personnes éprouvées comme elles. L'objectif est d'aider chacun à faire son deuil en abordant notamment les questions récurrentes à cette situation douloureuse.

Parmi ces associations, "ESPERANCE ET VIE" : un mouvement qui s'adapte sans cesse aux besoin des veuves et des veufs dans un monde qui évolue. Un mouvement de laïcs rattaché à la Pastorale Familiale.

Ce mouvement propose des contacts individuels, des groupes de réflexion, des sessions à thèmes, des week-ends spirituels et des rencontres régionales et nationales.

C'est un lieu d'accompagnement et de passage, où l'on peut :

 - exprimer révolte, questions, luttes... sans craindre jugement, pitié, intolérance ou incompréhension.

 - chercher à comprendre pourquoi cette rupture, ce vide, ce désarroi, cette solitude, cette culpabilité, cette révolte.

 - découvrir la richesse des échanges au coeur de la souffrance.

 - apprendre à vivre l'aujourd'hui, à accepter ses limites, à rester "vivant", à retrouver l'espérance.

 - poursuivre son cheminement spirituel en toute liberté.

Pour plus de renseignements sur les autres associations, s'adresser au presbytère de Saint Clair sur Elle.