L’Ascension : Le Christ quitte ses disciples.

Add this
La fête de l’Ascension, quarante jours après pâques est la fin des apparitions de Jésus à ses disciples après sa résurrection, selon l’évangéliste Luc.

A l’ascension, Jésus quitte ses disciples quant à sa présence physique. Mais Il ne les abandonne pas pour autant.

Le temps des apparitions après pâques.

Après sa résurrection Jésus apparaît à ses disciples pour conforter leur foi. Ceux-ci ont été bouleversés de la mort de Jésus. Alors, ils ont eu l’impression que le sol se dérobait sous leurs pieds. Après avoir mis leur confiance dans le « Messie » et l’avoir suivi pendant trois ans, ils sont destabilisés par sa mort. Pour eux la vie n’a plus de sens. Lors des apparitions, Jésus leur montre qu’Il est bien celui qui est mort sur la croix et qui, ressuscité est entré dans la « gloire du Père. » Jésus, alors  leur signifie que ce qu’il leur a dit avant était bien vrai : « Il est le chemin, la vérité et la vie. » Les apparitions sont destinées à conforter la foi des disciples. Jésus ressuscité n’est plus tout-à-fait le même qu’avant puisqu’il est ressuscité et qu’il ne peut plus mourir, mais c’est bien Lui, vraiment vivant qui les invite à partager la vie et la joie de Dieu dans l’éternité.

Jésus n’est plus présent physiquement, mais il est bien là.

Après la résurrection, les disciples sont invités à repartir dans la foi et à proclamer la Bonne Nouvelle.  Pour cela le Christ ressuscité leur promet la force de l’Esprit. Avec Lui, ils peuvent avancer dans la confiance. Depuis deux mille ans, l’Eglise continue de vivre du Seigneur ressuscité dans l’Esprit Saint, l’Esprit de force et d’audace. Par cet Esprit, Jésus ressuscité continue d’être au milieu de nous. C’est lui qui agit dans les sacrements qui construisent l’Eglise. C’est Lui, qui agit quand nous célébrons l’Eucharistie. C’est le Seigneur mort et ressuscité qui se donne pour nous, aujourd’hui. Lorsque nous lisons l’Ecriture Sainte, c’est Jésus qui est là au milieu de nous et qui continue de nous parler par l’Esprit de Dieu comme il parlait à ses disciples sur les routes de Palestine. Lorsque les chrétiens sont rassemblés pour prier, le Christ ressuscité est au milieu d’eux et Il les réconforte dans la foi pour qu’ils annoncent la Bonne Nouvelle. Jésus de Nazareth, n’est plus là, mais le ressuscité du matin de Pâques est toujours au milieu de nous. Il agit, invisible, mais présent, dans son Eglise, mue par l’Esprit Saint.

Avec l’ascension nous célébrons l’absence du Christ ressuscité, mais c’est pour mieux le retrouver parce que le ressuscité est vivant pour l’éternité, et qu’Il n’est plus limité par le temps et l’espace. Et donc, il est plus présent qu’avant, mais c’est dans la foi. Demandons-lui la grâce d’accorder foi à ce qu’Il a dit à apôtres avant de les quitter : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps. » (Mt 28, 20)