Restez informé

Saint Vital, abbé de Savigny

Add this
Fêté le 19 septembre, mémoire

Vital, né à Tierceville près de Bayeux, d'une noble famille, fut admis parmi les membres du clergé et bientôt ordonné prêtre. Il se consacra à la prédication de l'Évangile jusqu'à ce que Robert, comte de Mortain, le désigne comme son chapelain et chanoine de Saint Évroult.

Attiré par l'amour de la solitude et de la méditation, il se retira dans un ermitage et se joignit à des hommes d'une grande sainteté, Robert d'Arbrissel, Radulphe de Futée, Bernard de Tyron.

Parmi les nombreux monastères qu'il fonda, Savigny se distingue, dont il fut l'abbé. Il bâtit aussi un couvent pour sa sœur Adeline à Mortain. Il passa la mer pour aller en Angleterre fonder des monastères. Au concile de Reims, sur l'ordre du Pape Callixte, il fit entendre la Parole de Dieu.

Il s'endormit dans la paix du Seigneur et fut enterré à Savigny, l'an 1122. La congrégation de Savigny a compté jusqu'à 75 monastères, non compris les prieurés. Elle embrassa la réforme de Citeaux en 1147, du vivant même de saint Bernard.

 

(Tiré de l'Ordo liturgique du diocèse de Coutances et Avranches)