Restez informé

Saint Lô, évêque de Coutances, patron du diocèse

Add this
Fêté le 22 septembre, fête (à Coutances et Saint-Lô, solennité)

Lauto était encore dans sa prime jeunesse lorsque les évêques de Neustrie le choisirent pour succéder à saint Possesseur sur le siège de Coutances. Le père de Lô était riche et puissant. On pourrait avoir compté sur son influence pour favoriser l'évangélisation des Francs et autres Germains qui remplaçaient maintenant les notables gallo-romains. Et aussi sur sa fortune foncière pour doter l'Église de Coutances. Le patrimoine familial de Lô sera, en effet, le premier noyau de la future baronnie de Saint-Lô que ses successeurs possèderont jusqu'en 1576.

Son long épiscopat semble déborder dans les deux sens le second tiers du VIème siècle. Il est jalonné d'actes importants, comme sa participation aux conciles d'Orléans : au second, en 533, au troisième en 538 et au cinquième en 549. À celui de 541, il s'était fait représenter par saint Scubillion. Au dernier, il avait signé : « évêque de l'église de Coutances ou de Briovère », ce qui laisse entendre qu'il résidait de préférence à Briovère. Sa présence aux obsèques des saints Marcouf, Domard et Cariouf et de l'évêque saint Pair atteste de ses relations personnelles avec les autres évangélisateurs du Cotentin. Son action pastorale fut si essentielle que nos pères l'ont choisi comme patron du diocèse.

Il mourut vers 566, et eut pour successeur saint Romphaire. Les reliques des deux pontifes furent transportées à Rouen lors des invasions normandes de la fin du IXème siècle.

 

(Tiré de l'Ordo liturgique du diocèse de Coutances et Avranches)