Restez informé

Saint Jean Eudes, prêtre

Add this
Fêté le 19 août, mémoire

Né à Ri (Orne) en 1601, Jean Eudes passera presque toute sa vie dans sa Normandie natale. Jeune Oratorien, il inaugura ses missions par le Cotentin, tout en fondant un institut pour les filles repenties, et en assistant les pestiférés et les prisonniers impliqués dans la révolte des Nu-pieds. Avec les missions, une de ses grandes pensées fut la création des séminaires : une évangélisation durable ne pouvait se faire sans l'existence de prêtres fervents et instruits, pasteurs et modèles du peuple de Dieu. Il rejoignait ici l'action et la pensée de saint Vincent de Paul. Ayant quitté l'Oratoire de Caen, il fonda la Congrégation de Jésus et Marie, et créa coup sur coup les séminaires de Caen (1643), de Coutances (1650), Lisieux (1653), Rouen (1658), Évreux (1667) et Rennes (1670).

Il n'en travailla pas moins à répandre la dévotion aux saints Cœurs de Jésus et de sa Mère. Dès 1648, il avait fait célébrer la première fête du Saint Cœur de Marie, qui s'était rapidement répandue dans toute la France. Sept ans plus tard, il acheva la construction de la chapelle du séminaire de Coutances, « qui est, dit-il, la première bâtie et dédiée en l'honneur du Très Saint Cœur de la bienheureuse Vierge, qui n'a qu'un même cœur avec son Fils bien-aimé ». Pour lui le culte du cœur de Marie conduisait naturellement à celui du cœur de Jésus. En 1672, il fit célébrer dans sa congrégation la fête du Sacré-Cœur de Jésus, un an avant les apparitions de Paray-le-Monial. Il mourut en 1680, et Pie XI, au cours de sa canonisation en 1925, l'a déclaré « le père, le docteur et l'apôtre du culte liturgique du Sacré-Cœur de Jésus ».

 

(Tiré de l'Ordo liturgique du diocèse de Coutances et Avranches)