Héritage prémontré

Add this

En 1143, un premier prieuré est fondé dans le bois de Courbefosse près du village de La Lucerne par Tancrède, chanoine prémontré de Saint-Josse-au-Bois (Pas de Calais). Transférée en 1145 dans la vallée du Thar, c'est en 1162 qu'elle s'établit sur le site actuel sous l'abbatiat de l'abbé Angot. Les chanoines prémontrés y resteront jusqu'à la Révolution Française en 1790.

 

En 1959, l'abbé Marcel LELEGARD y rétablit les offices liturgiques et renoue les liens avec l'ordre de Prémontré et notamment la plus proche abbaye en activité : l'abbaye de Juaye-Mondaye dans le Calvados.

 

La Fraternité continue à entretenir ce lien spirituel. Chaque année, les membres de la Fraternité renouvellent leur engagement.

 

De 2010 à 2013, les frères de l'Abbaye de Mondaye (Frère Joël et Frère Julien en 2010 et 2011, Frère Julien et Frère Martin en 2012 , Frère Julien et Frère Matthieu en 2013) ont assuré les visites spirituelles de l'abbaye pendant l'été.

 

En 2013, l'Abbaye a fêté le 870e anniversaire de sa fondation. Exceptionnellement, Mgr Thomas HANDGRÄTINGER, Abbé Général de l’Ordre de Prémontré a accepté de présider la journée de clôture le 11 juin 2014.

 

222 ans après leur départ, le 30 avril 2012, l'abbaye de La Lucerne a accueilli plus de 80 prémontrés venus du monde entier à l'occasion de la béatification du Père Pierre-Adrien TOULORGE prêtre, prémontré et Martyr de la Vérité pendant la Révolution, pour chanter les vêpres dans l'abbatiale et partager un moment de convivialité dans le réfectoire.

 

Les frères de Mondaye ont également donné des conférences à l'Abbaye dans le cadre de « Dimanche Autrement », journée ouverte à tous, pour se rencontrer, célébrer, partager, pour faire Église ensemble.

 

En juin 2012, Frère Martin, sous-prieur de l'abbaye Saint Martin de Mondaye a donné une conférence sur le thème «La souffrance de l'homme compris à travers le personnage de Job» : si nous sommes nés, c'est qu'il y a une raison. Dieu a un projet pour nous, même si cela passe par la souffrance. Job a compris que son mal est une théophanie, une manifestation de Dieu. La prière peut aider à trouver un sens à la souffrance et à repartir dans l'espérance.

 

Le 22 juillet 2012, une conférence a été donnée par Frère PIERRE-ADRIEN, prémontré de l'abbaye Saint Martin de Mondaye et Mgr Stanislas LALANNE évêque de Coutances et Avranches.

 

Frère PIERRE-ADRIEN a donné une lecture spirituelle de la vie du père TOULORGE en méditant sur l'abaissement. Après un rappel de sa vie, frère PIERRE-ADRIEN décrit sa lente descente qui le mènera au mensonge. Il s'est alors dépouillé pour se laisser habiter par le Christ : la puissance de Dieu se déploie dans la faiblesse. L'Esprit Saint vient au secours du Père TOULORGE après sa chute, il n'a plus peur, il dit alors la vérité (qui le mènera à l'échafaud) et il part en paix. Sa paix vient de Dieu.

 

Mgr LALANNE insista sur l'apport d'une béatification pour le diocèse et mis en avant six signes :

- le signe du don total toujours possible et d'actualité

- le signe de l'extraordinaire de Dieu dans une vie ordinaire. Le mensonge de Pierre-Adrien TOULORGE est la brèche par laquelle se met la grâce.

- le signe d'un temps de beauté et de grâce pour la Manche et pour l'Eglise universelle

- le signe de la vérité

- le signe précurseur pour vivre l'année de la Foi

- le signe de renouvellement de notre attachement à nos saints et bienheureux de la Mance. Tous intercèdent pour nous pour continuer l'évangélisation.

 

Le 19 juin 2011, Frère Joël, abbé de l'abbaye Saint Martin de Mondaye, a présenté l’exhortation apostolique de Benoît XVI, "Verbum Domini – La joie de l’annonce de la Parole de Dieu au monde". La journée se termina par le chant des Vêpres dans l'abbatiale.

Mots-clés associés : , ,