Eglise de Clitourps

Add this
Eglise Notre-Dame de Clitourps

L'église de Clitourps est sous le vocable de Notre Dame et, en second patron, St Maur, moine bénédictin.
Elle prend son origine au 11 ème siècle.
En forme de croix latine avec de solides contreforts pour porter la voûte faite en maçonnerie, elle se remarque par son clocher à bâtière typique du Cotentin avec ses ouvertures gothiques à sa base et des fenêtres à meneaux au niveau de la cloche où il manque malheureusement quelques croisillons. Ce dernier est édifié sur le côté droit de la nef et porte, à son sommet la date 1785, ce qui doit correspondre à une grosse réparation. Sa toiture en maçonnerie repose sur une voûte sans adjonction de charpente. Sur le côté droit du portail est placée une statue en pierre calcaire, assez abîmée, représentant St Fiacre.
Tout l'édifice intérieur repose sous une voûte romane avec un enduit uniforme sur les côtés. Remarquer les fonts baptismaux avec l'inscription et les motifs qui l'entourent.
Sur la droite est placé un Christ en croix, 18ème, qui auparavant était sur une perque.
Au milieu du transept étaient placées des pierres tombales des curés et bienfaiteurs de l'église ; elles furent piquées et défigurées à la Révolution. Par la suite, elles ont été recouvertes d'un carrelage.
En 1665, le choeur qui menaçait ruine fut rebâti. Sur la droite, se trouve la chapelle du Sacré-Coeur avec un autel en granit de 1952 et aussi un tableau de l'Assomption de 1847. Sur la gauche, l'on trouve la chapelle de la Ste Vierge avec une statue en terre cuite d'une Vierge à l'enfant et un rétable à deux pilastres cannelés et gloire rayonnante. A l'origine, cette chapelle était dédiée à St Maur.
Le sanctuaire est avantagé par un autel en marbre blanc de la fin du 19ème siècle avec deux anges adorateurs ; au-dessus est placée une statue de la Vierge moulée d'après un tableau de Murillo. Sur la gauche, statue de St Maur et à droite St Joseph et Ste Jeanne d'Arc.
A l'arrière, le chevet a conservé le rétable de l'ancien maître-autel : quatre pilastres à chapiteaux ioniques portant un entablement à fronton semi-circulaire brisé et deux niches, bois peint en faux marbre, 1er Empire.
Un beau lambris du 20ème siècle garnit les deux côtés du sanctuaire. Les deux vitraux du 19ème siècle représentent ; l'un la Ste Famille, l'autre la Nativité.
A la Révolution, l'église fut assez maltraitée, les saints brisés, les meubles vendus et les deux cloches envoyées au district de Valognes.
Le clocher possède actuellement une cloche portant les inscriptions suivantes : L'an 1837 a été bénite par M. Delisle, curé de Clitourps et nommée Charlotte par la dame Charlotte de Hennot, veuve de Auguste Levicomte de Blangy assistée de Gaston Levicomte de Blangy, son fils, de Saint Pierre-Eglise. Les frères Grente de Hambye m'ont faite.
A la fin de l'année 2005, le clocher a beaucoup souffert d'un violent orage. Les élus n'ont pas ménagé leur peine pour que l'église soit restaurée le plus rapidement possible. Les travaux de restauration ont été bénis le dimanche 17 février 2008.