Eglise de Morville

Add this
Eglise Saint-Pair de Morville

D'un plan très simple, sans croisée, ni bas-côtés, elle est précédée à l'ouest par un porche abritant un remarquable groupe sculpté : Saint-Joseph et l'Enfant-Jésus.
La nef et le choeur sont voûtés en berceau.
Placée à l'extérieur, sur le mur Nord du sanctuaire, la haute tour carrée est coiffée d'un toît en bâtière allongée. Orientée Est-Ouest, elle est placée au milieu du cimetière, comme beaucoup d'église dans la région.
Elle est pour l'essentiel du XIIIe siècle.
Le mobilier en est particulièrement intéressant, comme en témoigne le retable aux douze apôtres ou la curieuse chaire à prêcher avec son escalier pivotant.
On remarque de même, les deux statues de terre-cuite provenant de la région (Sauxemesnil).


Le retable aux douze apôtres


Situé sur le mur Nord du sanctuaire, un inattendu et curieux bas-relief représente le Christ en croix et les apôtres, dont certains sont solidement armés d'épées, de lances, voire même de cimeterres ; dont un, particulièrement recourbé, évoquant singulièrement une crosse de ... "choule " ...

Saint Pair ou Paterne / paternus


Au VIe siècle, saint Pair, originaire de poitiers fut d'abord moine puis ermite à Scissiacum. Devenu Evêque d'Avranches, il aurait ensuite créé des monastères à Avranches, Coutances, Bayeux, Le Mans et Rennes.Il est mort en 563. Ce saint patron est célébré le 16 Avril.

  • Extrait du Colloque de Cerisy-la-salle "Les saints dans la Normandie médiévale"