Se marier à l'Eglise

Add this
Se marier à l'Église, c’est beau car c'est s'engager à vivre dans la fidélité pour toute la vie, à accueillir les enfants qui viendront et leur assurer une éducation chrétienne. C'est croire que Dieu est présent dans l'amour quotidien, lui donner sa place dans la vie conjugale, par la prière et l'écoute de sa Parole.
L’Église se réjouit du projet de ceux qui veulent s’aimer pour toute la vie. Elle est là pour les y aider.

Pour vous marier à l'Église, prenez d'abord contact avec le secrétariat de la paroisse de votre domicile, au minimum un an à l’avance. Faites-le avant de fixer la date de la réception pour vous assurer que le mariage à l'Église sera possible ce jour-là.

Se marier pour la vie demande du temps et du sérieux, une préparation est donc proposée qui consiste en plusieurs réunions d'entretien et de réflexion avec des couples déjà mariés ou, comme vous, fiancés, et le prêtre, même si l'un ou l'autre des fiancés n'est pas baptisé. Cette préparation est organisée par le doyenné du Valognais qui regroupe les paroisses de Barfleur, Barneville-Carteret, Bricquebec, Montebourg, Quettehou, Saint-Pierre-Eglise, Saint-Sauveur le Vicomte et Valognes.
Vous pourrez ainsi réfléchir au sens de votre engagement, à votre projet de couple, aux fondements du mariage chrétien et à tout ce qui fera grandir votre amour. Relisons ce que nous dit le pape François dans son exhortation apostolique, la Joie de l’Amour (Amoris Laetitia) :

208. En outre, il convient de trouver les moyens, à travers les familles missionnaires, les familles des fiancés eux-mêmes et à travers diverses ressources pastorales, d’offrir une préparation lointaine qui fasse mûrir leur amour réciproque, grâce à un accompagnement de proximité et de témoignage. Généralement, les groupes de fiancés et les offres d’entretiens libres sur des thèmes variés qui intéressent réellement les jeunes, sont très utiles. Cependant, certains moments personnalisés sont indispensables, car le principal objectif est d’aider chacun à apprendre à aimer cette personne concrète avec laquelle il veut partager toute sa vie. Apprendre à aimer quelqu’un n’est pas quelque chose qui s’improvise ni qui peut être l’objectif d’un bref cours préalable à la célébration du mariage. En réalité, chaque personne se prépare au mariage dès sa naissance. Tout ce que sa famille lui a apporté devrait lui permettre d’apprendre de sa propre histoire et la former à un engagement total et définitif. Probablement, ceux qui arrivent, mieux préparés, au mariage sont ceux qui ont appris de leurs propres parents ce qu’est un mariage chrétien, où tous les deux se sont choisis sans conditions, et continuent de renouveler cette décision. Dans ce sens, toutes les actions pastorales destinées à aider les couples à grandir dans l’amour et à vivre l’Évangile dans la famille sont une aide inestimable pour que leurs enfants se préparent à leur future vie matrimoniale. Il ne faut pas non plus oublier les précieuses ressources de la pastorale populaire. Pour prendre un exemple simple, je me rappelle le jour de la saint Valentin, qui, dans certains pays, profite plus aux commerçants qu’à la créativité des pasteurs.

Télécharger le tract d'invitation à la session de préparation au mariage >>