église de Lingreville

Add this

SAINT-MARTIN DE LINGREVILLE


De nombreuses paroisses sont dédiées à saint Martin, qui évangélisa les Gaules au 4e s. et devint évêque de Tours. A la base du clocher en bâtière, une inscription en lettres gothiques atteste de l’ancienneté de l’église malgré les remaniements du 19e s. On voit dans le transept de belles statues en bois, notamment un Saint Louis du 13e s .

Cette église présente la particularité de posséder un double transept résultant des transformations réalisées au 19ème s. A cette même époque, dans le but d'augmenter la capacité de l'église, la nef primitive du 11ème s. fut démolie et une nouvelle nef, plus large et plus longue fut édifiée.

 

L'église présente une riche statuaire, en premier lieu, un grand Christ du 15ème s., aujourd'hui placé sur le pilier nord-est du transept ; avant les travaux précités, il était présenté sur une poutre de gloire, appelée "perque" en Normandie.

En dépit de ces importants remaniements, le plan actuel respecte la forme d'une croix latine. Les parties non modifiées remontent au 15ème s. ; il en est ainsi du clocher à bâtière élevé à la croisée du transept sur de robustes piliers en granit de Chausey.

 

Le Choeur :

La Nef :

Vitraux : 

Les vitraux du choeur ont remplacé en 1955 ceux détruits lors des évènements de la Libération de 1944. Le vitrail central représente le Christ Glorieux entouré des symboles des quatre évangélistes ; y figurent également, en rappel, l'Alpha et l'Oméga qui se trouvaient déjà gravés, au 15ème s. sur le tympan de l'une des ouvertures du clocher.

 

Le maître-autel et le vitrail central présentant le Christ, "Alpha" et "Omega"