église saint jean des carrières

Add this

La brève histoire de l'église Saint Jean des Carrières débute dans les années 1950, sous l'impulsion de Mgr Guyot, évêque de Coutances. L'accroissement d'une population à dominance ouvrière dans une zone où se multiplient cités H.L.M. et pavillonnaires, impose alors la nécessité de construire un édifice religieux. De plus dans un monde d'après guerre, en pleine évolution, les chrétiens de ce quartier isolé souhaitent ardemment la naissance d'un lieu de culte plus proche d'eux.

Dès 1951, M. l'Abbé Roussel, alors curé de la paroisse St Joseph des Mielles à Tourlaville, devient maître d'œuvre de l'ouvrage. Quelques paroissiens méritants, courageux et dévoués creusent les fondations, participent à la pose de la toiture dans des conditions difficiles qui valent la peine d'être contées : le travail se poursuit sous une pluie battante et jusque tard dans la nuit, grâce à l'éclairage des phares de la voiture du prêtre, montée sur un plan incliné. Toutefois, le gros œuvre est réalisé par une entreprise.

Aux Rameaux de 1952, seuls les murs sortent de terre et pourtant dès le 8 juin 1952, la première messe est célébrée en présence de 700 fidèles. En décembre 1952, la paroisse est érigée sous le patronage de Saint Jean des Carrières et est rattachée au doyenné de Cherbourg. En 1968, l'église est agrandie par l'adjonction d'une chapelle et d'un narthex, enfin en 1971, l'accès à l'église est aménagé. Dès ce moment, l'ensemble paroissial présente l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui.

D'une grande sobriété et simplicité sur le plan architectural, elle ne présente aucun style particulier. Cependant, située en limite d'une zone champêtre, et tout en gardant sa modestie, elle dégage un climat de sérénité et de paix.