Basilique Sainte Trinité

Add this

Dès le XIème siècle, une église a été édifiée sur l’embouchure de la Divette. Vers 1450, l’église est reconstruite en gothique flamboyant. Aux siècles suivants, on ajoute des chapelles. Au XIXème siècle, une restauration importante a été réalisée d’inspiration gothique.
L’édifice ayant été saccagé lors de la Révolution, le mobilier et le décor intérieur datent en grande partie du XIXème siècle. Dans la nef, au niveau de la galerie de circulation, côté Nord une « Danse macabre » et côté Sud « une Passion du Christ ». La chaire sculptée est de Pierre Fréret (1763) sculpteur installé à Cherbourg. A la croisée du transept, on trouve neuf bas-reliefs d’albâtre anglais du XVème siècle. Dans le chœur, le maître-autel est l’œuvre de François Fréret et présente le baptême de Jésus. Au bas-côté Sud, de remarquables fonts baptismaux sont datés du XVème siècle.
La basilique est inscrite à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par l'arrêté du 14 mars 1944.