CONNAÎTRE LA JOIE EN OUVRANT SON CŒUR À LA PRÉSENCE DE JÉSUS !

Add this
15-22 janvier 2018 : « l’Époux est avec eux » (Mc 2,19)
1ER DÉFI: LIRE CE PASSAGE DE L’EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON ST MARC (2,18-28)

18 Comme les disciples de Jean le Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à Jésus : « Pourquoi, alors que les disciples de Jean et les disciples des pharisiens jeûnent, tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »19 Jésus leur dit : « Les invités de la noce pourraient-ils jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? Tant qu’ils ont l’Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner.20 Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, ce jour-là, ils jeûneront.21 Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d’étoffe neuve ; autrement le morceau neuf ajouté tire sur le vieux tissu et la déchirure s’agrandit.22 Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; car alors, le vin fera éclater les outres, et l’on perd à la fois le vin et les outres. À vin nouveau, outres neuves. »23 Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.24 Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »25 Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?26 Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »27 Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.28 Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

1/ Pour mieux comprendre.

Vivre sa vie avec Jésus conduit à la joie ! (18-20)

Nous-mêmes, lorsque nous avons prévu de passer du temps avec des personnes qui nous sont chères, souvent nous le faisons autour d’un verre ou d’un bon repas. Et de fait, nous formons un tout, avec notre cœur et notre corps. Et l’un se réjouit difficilement si l’autre est dans le manque ! Les disciples se réjouissent dans leur cœur de la présence de Jésus, et donc ils n’imposent pas à leur corps un renoncement aux bonnes choses.

Jésus, joyeusement nouveau ! (21-22)

Jésus explique, par l’image de la pièce de tissu neuve et du vin nouveau, qu’il apporte quelque chose de vraiment nouveau, qui ne s’est encore jamais vu. Dieu ne pouvant se résoudre à ce que l’homme reste loin de lui, il nous rejoint en devenant l’un d’entre nous ! C’est tellement inouï que cela dépasse ce à quoi le peuple choisi par Dieu s’attendait ! Il va falloir accepter de passer à autre chose, de laisser derrière soi les habitudes prises, et ce n’est pas toujours facile ! Mais c’est source de joie !

Jésus et les obligations religieuses : carcan ou garanties pour une joie véritable ? (23-28)

Jésus s’oppose aux « puristes » de son temps au sujet des obligations religieuses : ils ont fini par oublier leur but ! Les règles religieuses n’ont pas leur propre finalité. Elles existent pour permettre aux hommes de ne pas oublier Dieu. Elles sont donc bonnes, mais il ne faut pas oublier dans quel but Dieu les a données ! Pour pouvoir aimer Dieu et ne pas amoindrir la joie de sa présence, l’homme a besoin d’obligations, comme par exemple celui qui est marié vis-à-vis de la personne qu’il aime !

2/ Pour aller plus loin.

Suis-je attentif à la présence de Jésus qui m’accompagne à chaque instant de ma vie ? Suffisamment pour que cela soit pour moi source de joie ?

Pour que je ne prenne pas le risque de m’éloigner du Seigneur, l’Église me demande d’aller à la Messe chaque dimanche, de me confesser au-moins une fois par an, … Est-ce que je le mets en pratique ?

2ème DÉFI : Passe à l'action

Cette semaine je décide d’aller voir quelqu’un que je n’ai pas vu depuis longtemps et à qui je sais que ma visite apportera de la joie.