Décembre 2016 « L'enfant de la rencontre »

Add this
Noël : un enfant naît dans la nuit des hommes. Il partage le sort de ceux et celles qui peinent à trouver refuge et hospitalité. Pourtant, Jésus vient relier les hommes à Dieu et relier les hommes entre eux.

Dès sa naissance, Jésus témoigne de ce signe étrange : il est le rejeté qui réunit. A son berceau, les plus pauvres et les plus lointains viendront l'adorer.

Même mystère à la fin de sa vie : il est le crucifié rejeté qui rassemble les hommes dans son pardon et sa paix.

Ce message résonne quand de fortes tensions nous malmènent en Europe et dans notre pays. Peurs, frustrations, sentiments d'humiliation, problèmes économiques, ruptures culturelles sèment leurs désarrois. Chez nous, ceux qui vivent du travail de la terre, et ceux qui n'ont plus de terre peinent plus encore que les autres.

Noël, l'enfant rejeté est l'enfant de la rencontre.

Dans l'inquiétude du monde d'aujourd'hui, la tentation est grande de choisir l'indifférence, de refuser de voir les drames de notre temps, de semer la division à force d'anathèmes ou, pire, d'encourager la haine. Nous avons pourtant, au nom de la dignité humaine, tellement mieux à vivre !

Ces familles en souffrance, ces chômeurs de longue durée, et ces migrants sortis de la grande épreuve, les exclus de nos sociétés, comme l'enfant de la crèche, nous convoquent à la rencontre. Ils nous convient à l'urgence du dialogue et de l'écoute respectueuse afin que, chacun s'ouvrant malgré sa peine à la misère de l'autre, nous œuvrions ensemble pour la justice, la générosité, la fraternité et la paix. L'Eglise de toute son énergie veut servir cette rencontre.

Joyeux Noël à tous.

+ Laurent Le Boulc'h
Evêque de Coutances et Avanches